Les règles de pose des câbles enterrés

Les règles de pose des câbles enterrés

Il est impératif de protéger les lignes enterrées contre toutes sortes d’avaries : tassement de terrain, chocs, contacts, sectionnement accidentel par des outils de jardin ou de maçonnerie, etc. La norme NF C 15-100 précise les règles de sécurité des travaux d’enfouissement.

1 La préparation du chantier

L’électricité enterrée n’est pas seulement destinée au branchement de la maison. Elle peut aussi servir à alimenter des éclairages extérieurs, une motorisation de portail, un interphone-visiophone, l’équipement d’une piscine, etc.

  • Il convient de bien étudier le projet, en tenant compte de la configuration du jardin et des obstacles (naturels ou autres) à contourner.

Un plan précis

  • Le cheminement des canalisations électriques s’établit d’abord sur plan.

    – La précision du tracé est essentielle pour se simplifier la tâche et s’éviter de mauvaises surprises au moment de réaliser les tranchées.

  • Conservez soigneusement vos plans et les détails des tracés, pour vos futures installations et faciliter les interventions en cas de besoin.

Bon à savoir : il est bon aussi de prendre en photos et d’archiver les phases principales du chantier. Ça pourrait vous être utile plus tard.

  • La réglementation fixe les profondeurs d’enfouissement des différents réseaux de distribution et d’assainissement.
  • Elle indique également des distances minimales à respecter entre les canalisations, avec ou sans croisement.

Bon à savoir : ne croisez pas les circuits d’électricité et de télécommunication. Maintenez-les bien parallèles pour éviter les interférences magnétiques.

    Matériel à prévoir

    • Les circuits électriques enterrés doivent circuler sous fourreau annelé TPC (Tube de Protection des Câbles).
    • Il s’agit de gaines en polyéthylène constituées d’une double paroi qui permet de résister aux chocs et à l’écrasement.
    • Attention à bien utiliser la couleur normalisée correspondant à chaque type de circuit :

      – rouge pour les courants forts,
      – verte pour les courants faibles.

    • Chaque circuit doit également être signalisé par un grillage avertisseur de même couleur que le fourreau TPC (norme NF EN 12613).
    Bon à savoir : les gaines sont disponibles à partir de 40 mm de diamètre, en couronnes de 25 m. Les grillages existent en 30 cm de largeur et 25 ou 100 m de longueur

    2 La mise en œuvre

    Creusement des tranchées

    • Une largeur de tranchée de 25 à 30 cm suffit pour une seule gaine à enterrer.

      – Ajoutez au moins 20 cm d’espacement pour faire cheminer en parallèle deux circuits de courant fort,
      – 30 cm pour un circuit de courant fort et un autre de courant faible.

    • Si le circuit passe sous une voie carrossable, il faut creuser sur 85 cm de profondeur au minimum.
    • Sous des surfaces piétonnières, 60 à 65 cm suffisent.

    Bon à savoir : une tranchée de quelques mètres de long se creuse sans difficulté particulière à la bêche et à la pioche. Sur de grandes longueurs (10 m ou plus), il vaut mieux utiliser un engin de chantier (trancheuse de sol ou mini-pelle de location). Évasez les bords pour éviter les risques d’éboulement.

      Disposition couche par couche

      • On dépose en premier en fond de fouille 10 cm de sable.
      • Le circuit gainé est déroulé dessus, avant de déverser une deuxième couche de sable de 10 cm.
      • On ajoute encore 20 cm de sable, pour bien enrober la canalisation.
      • Le grillage avertisseur est déroulé et déployé sur une couche de terre de remblai de 10 à 20 cm, selon la profondeur de la tranchée
      1. Sable
      2. Circuit gainé
      3. Terre de remblai
      4. Grillage avertisseur 

      • On finit de combler la tranchée avec la terre de remblai, en tassant bien pour éviter des affaissements importants par la suite.
      • La pelouse, découpée par plaques, est replacée avant d’installer les éclairages.

      Bon à savoir : veillez à faire ressortir les gaines sur 30 à 40 cm à l’endroit des luminaires ou autre appareillage à brancher. Les bornes, lampadaires, potelets… devront être fixés sur une assise stable (dalle ou plot de béton).