Covid-19: des molécules qui «calment» le système immunitaire pour éviter «l’orage cytokinique»

Covid-19: des molécules qui «calment» le système immunitaire pour éviter «l’orage cytokinique»

Les patients atteints du Covid-19 qui meurent en réanimation seraient davantage victimes d’une réaction disproportionnée de leur système immunitaire que du virus lui-même. Cette hypothèse, évoquée dès janvier par une équipe chinoise dans une correspondance du Lancet, est reprise par des chercheurs de l’University College London Hospitals le 24 mars dernier dans la même revue: «Jusqu’à présent, l’accent a été mis sur le développement de nouvelles thérapies, y compris les antiviraux et les vaccins. L’accumulation de preuves suggère qu’un sous-groupe de patients atteints par des formes graves de Covid-19 pourrait être touché par un syndrome d’orage cytokinique.» Dès lors, un traitement capable de «calmer» l’orage pourrait être administré aux patients les plus à risque. Reste à savoir lequel…