Câbles enterrés (enterrer un câble électrique)

Câbles enterrés (enterrer un câble électrique)

Vous n’êtes pas obligé de l’envisager comme partie intégrante de votre schéma électrique. Je suis un salaud et je m’explique :

– Vous prévoyez, sous remise ou sous cave, un coffret secondaire doté d’un différentiel 30 mA (obligatoire)
– dedans, vous placez le ou les fusibles qui seront destinés à accueillir votre circuit d’éclairage
– sur base de ces fusibles, vous réalisez des prises (simples), sous abri
– à ces prises, vous allez connecter une fiche (avec terre) qui sera reliée à un câblage souple, 3G2.5². Ce câblage, vous allez lui faire parcourir tous les trajets souhaités dans votre jardin. Vous utiliser du souple donc comme vous ne voulez pas de problèmes, vous faites attention à réaliser des raccords sertis aux points de dérivation et vous utilisez du matériel présentant une bonne classe d’étanchéité pour ce faire (boîtes IP 45 au minimum). Pour s’éviter des doutes qui empêchent de dormir, enfouissez votre cablage dans une gaine annelée (rouge) bien large, qui se vend dans le commerce, même les grandes surfaces. Vous placez tout votre circuit d’éclairage de jardin, et vous le laissez tel quel.

Je suis peut-être un enfoiré, mais du point de vue légal, vous n’avez commis aucun crime :

– Vous avez des prises électriques destinées à du matériel d’extérieur, qui sont protégées par un différentiel 30 mA
– Vous avez réalisé un appareillage non fixe (il est déconnectable via une fiche), qui n’est soumis à aucune régulation particulière selon moi (Cory, amène ton lance-flammes…), mais qui est construit de façon intelligente et raisonnable car personne n’aime faire frire ses amis ou sa famille,
– cet appareillage se connecte sous votre contrôle, ou reste connecté selon votre négligence, là est toute la nuance :p 

Franchement, vas-y, j’ai fait comme ça et j’en suis très content, circuit de 12 lampes de 150 watts + la petite touche du chef sur le piezo du barbeuk à gaz, via prise IP 55 sous couverture… la classe.
Juste, c’est une prise, donc, quand je reçois, je la branche, et, dès que le dîner est fini, je la débranche. Je ne fais pas la propagande de la contrebande, je recommande une solution pratique, exécutée correctement, avec une garantie technique totale (le débranchement), pour des gens qui veulent la même chose que moi : la souplesse, tout en restant « safe », et avec une certaine facilité de réalisation (ce n’est pas mon métier, mais mon jardin éclairé c’est une partie de ma vie :) )